Dernière modification le 14/08/2017

LES REGLES D'OR  
 
  • Vous vous engagez à respecter totalement ces règles qui sont formelles et seront sanctionnées, ne les confondez pas avec des lois que vous pouvez enfreindre en situation RP.
  •  Lorsque vous êtes connectés sur le serveur, vous devez rester en permanence dans un contexte RP et tenir compte du scénario en cours, ne pas respecter ce contexte sera sanctionnable en tant que “No-RP”.
  •  Les choix RP que vous faites pourront avoir des conséquences sur le serveur de manière temporaire ou permanente sur une zone ou sur un personnage. Faites donc ces choix de manière réfléchie car il n’appartiendra qu'au staff Altislife France (avec accord des chefs de sections) du débouché final.
  • Se déconnecter pour échapper à une situation défavorable lors d'une action RP sera sévèrement sanctionné.
  • Il est primordial de respecter les règles de vie en communauté, chaque joueur est une personne derrière l’écran, qui mérite votre respect. Nous ne tolérons pas les insultes (même RP), racisme, sexisme, et toute forme de discrimination. Ses actes sont sanctionnés d'un bannissement immédiat et définitif.
  • La présence sur Teamspeak et le bon fonctionnement de votre micro est obligatoire !
  • Les Administrateurs et Modérateurs sont là pour faire appliquer le règlement tel qu'il est écrit. Si une règle doit être modifié, elle ne sera effective qu'après modification du présent règlement.
  •  Il est interdit de rester afk dans le lobby sous peine de sanctions, merci de ne pas monopoliser les places pour rien alors que d'autres joueurs attendent pour se connecter.
  •  Attention les accusations et plaintes sans justification seront lourdement sanctionnés. Tout le monde a droit au bénéfice du doute.

Article 1 - Règles de base  
 
  1.  Rester en vie : Sur Altis Life France, votre but par-dessus tout est de rester vous et vos coéquipiers en vie, peu importe votre faction, l'attitude de votre personnage devra donc aller dans ce sens, attention cela ne veut pas dire qu’il est interdit de trouver une solution de sauvetage autre.
  2. "Retour sur zone/Action" : il est interdit de revenir dans une zone d'un rayon de deux kilomètres du lieu d'une action ou de participer à l'action si vous êtes morts pendant le déroulement de celle-ci. (Cette règle ne s'applique pas si la mort est due à un bug du jeu). Une action est considérée comme terminée si aucun acte RP n'a eu lieu depuis 10 minutes. Si vous souhaitez réengager l'action, il faudra respecter les règles d'usage des armes et les règles d'engagement RP.
  3. "Freekill" : Est considéré comme un Freekill tout meurtre sans raison d'une personne qui ne se savait pas en danger. Ou qui a souhaité dialoguer avec son agresseur. Le freekill est strictement interdit et passible d'un bannissement à vie du serveur.
  4. "Carkill" : Tuer un joueur avec un véhicule est considéré comme un Freekill. Sauf en cas d'accident (Si vous vous placez en plein milieu d'une route), les sanctions identiques sont appliquées.
  5. "Action Cow Boy" : Les actions suicidaires dites de "Cow Boy" sont interdites. Lorsque la situation est défavorable, (ennemi en surnombre, véhicule en panne et encerclé etc...) rappelez-vous que vous devez essayer de rester en vie. Engager un combat armé pour "Mourir en tuant le plus grand nombre" sera sanctionné.
  6. “TakeDown” (collision volontaire véhicule-véhicule) est interdit. Même à faible allure. Aucun contact entre véhicules ayant pour but la destruction ou la déstabilisation d'un autre véhicule
  7.  Lorsque vous fouillez un corps, vivant ou mort, il est interdit de prendre la tenue, le gilet, couvre-chef et sac représentatif de groupes spécifique, entreprises et d’institutions. (Les tenues que vous ne voyez pas de base dans les shop civile, rebelle ou haut bandit.)
  8. Il est interdit de se réfugier dans une maison achetée lors d'une action RP ou de combats armés.
  9. L'utilisation de la combinaison de touche Alt+F4 est strictement interdite.
  10. Un groupe de 4 personnes ne peut sortir qu’un seul véhicule blindé (ils ne sont pas dans l’obligation d’être tous dedans).
  11.  Seulement les familles officielles ont le droit d’avoir une alliance, une seule alliance est autorisée entre ces familles et celles-ci doivent être déclarées sur le forum et sur le Ts.
  12.  Aucun indépendant ne peut intégrer une action de combat au côté d’une famille officielle.
  13.  Il est interdit, pour un joueur ou un groupe de joueurs, de s’incruster dans un combat entamé, vous pouvez cependant intervenir dans une action RP et si la situation s’envenime, l’un des intervenants devra quitter la zone pour ne laisser que deux parties, trouvez de bonnes excuses pour quitter la zone.

Article 2 - Zones Sécurisées et Zones Inviolables  
 

 Il existe deux types de zones dotées d'un niveau de sécurité limitant les actions RP

1. Zone sécurisées (Safe-Zone) :

Une safe zone est une zone à l'intérieur de laquelle aucune action RP ne peut débuter, en revanche, elle peut se poursuivre si elle a débuté à l'extérieur de celle-ci.

Les zones sécurisées sont les suivantes :

  •  Les Distributeurs de billets appelés ATM. (Uniquement si vous êtes en train de l’utiliser).
  •  Les garages (uniquement si vous êtes en train de l’utiliser).
  •  Les sièges d’entreprise.
  • Les commissariats, sauf celui de Kavala. Celui de pyrgos peut être attaqué, lors d'une banque.
  • Les avant-postes  

2. Zone Inviolables :

Une zone inviolable est une zone dans laquelle ne peut s’effectuer aucune action de combat, les attaques du commissariat de Kavala sont néanmoins autorisées si elles respectent les règles de Raid.

De ce fait, vous ne pouvez pas vous y réfugier si vous êtes poursuivi. A l'intérieur de ses zones, les braquages, et vols de véhicules sont interdits.

Les zones Inviolables sont les suivantes :

  • Les Bases Rebelle et du Haut-bandit
  • Les Bases militaires.
  • Kavala et son commissariat

Article 3 - Kavala
 
  1. Kavala est la zone de départ des joueurs débutants, elle est donc une zone Inviolable.
  2. Les combats armés sont interdits dans Kavala.
  3.  Les joueurs équipés en rebelles et haut bandits sont interdits à Kavala laissez votre matériel dans votre véhicule si vous voulez y pénétrer.
  4. Les véhicules rebelles sont interdits à Kavala. 
  5. Le port d'armes légales n'est autorisé que si vous portez celle-ci sur votre dos. La gendarmerie peut vous contrôler pour vérifier que vous possédez un permis d'arme. Kavala étant une zone Inviolable, ne pas se soumettre à ce contrôle sera considéré comme du "Troll" et la gendarmerie pourra vous abattre sans sommation. L'équipe de modération vous sanctionnera sévèrement.

Article 4 - Entreprises
  1. Les entreprises sont soumises à un impôt perçu régulièrement.
  2.  Les entreprises ne peuvent exercer leur activité auprès de rebelles. (RP parlant) si La Gendarmerie a des preuves qui confirment vos activités illégales, l’OPJ pourra demander une fermeture administrative temporaire ou définitive.
  3. Les entreprises de sécurité publiques sont dans l'obligation de se soumettre aux contrôles des forces de l'ordre.
  4. Les entreprises de sécurité publiques doivent se concentrer sur la sécurité de leur client. Ils ne feront usage de leur arme que si leurs clients sont directement attaqués.
  5. Les entreprises de sécurité publiques ne disposent pas du pouvoir juridique permettant d'effectuer des contrôles de civils.

Le non-respect de ses règles peut entrainer la dissolution totale de l'entreprise.


Article 5 - Activités rebelles et Haut Bandits  
 

 Lorsque vous commettez un braquage, il existe deux situations :

  • La personne que vous braquez coopère :

Règle d'Or de cette section :

Est considéré comme une coopération, toute soumission à l'agresseur. Arme baissée (Laissez le temps aux gens de la baisser quand même), ou dans le dos, ainsi que par le comportement de l'individu. S’il énonce clairement à l'oral son intention de coopérer, il est dans l'obligation de le faire, et ainsi vous pouvez appliquer les règles de cette section. Il n'existe pas de règle universelle pour énoncer un comportement coopératif, cependant nous faisons confiance à votre bonne foi et à votre jugé sur l'instant.

  • Vous êtes limités aux montants ci-dessous. Ces montants sont étudiés selon le revenu pour le civil, la rentabilité pour les deux camps, et l'accessibilité de la ressource. Par exemple un débutant qui vient d'arriver sur Altis commencera par un Petit revenu, quand les plus expérimentés exploiteront souvent des minerais plus riches :

- 25% pour les ressources dites « Légales »

  • Le Fer
  • Le cuivre
  • Le sel
  • Le Verre
  • Ciment
  • Rhum
  • Bière
  • L'Or
  • Le Diamant
  • Le Pétrole
  • L’Archéologie
  • La Platine

 - 50% pour toutes les ressources dites « Illégales »

  • Les huîtres, Algues, Pêches, Pommes sont des ressources sans intérêt pour les rebelles et protégées pour les joueurs débutants, leur braquage est interdit.
  • Vous ne pouvez pas voler le véhicule de la personne que vous braquez tant qu'elle coopère.
  • Vous devez permettre à votre victime de communiquer avec l'extérieur une fois votre braquage terminé.
  • Vous pouvez voler Arme + Chargeurs.
  • Un joueur menotté est obligé de donner les clés de son véhicule si ces agresseurs l'exigent, ainsi que sa carte d'identité pour procéder à un contrôle de l'individu. (Savoir si la personne n'a pas déjà été braquée, si elle est autorisée à passer sur une zone, ou pas, selon un contexte RP).
  • Il est interdit de braquer le même joueur plus d'une foi par reboot.
  • L'argent lié à une cargaison est considéré comme la cargaison elle-même, de ce fait les restrictions s'appliquent également.

  • La personne que vous braquez ne coopère pas :

Règle d'Or de cette section :

Est considéré comme un refus de coopérer, tout refus de soumission à l'action RP menée par l'agresseur tant que cette action n'est pas en conflit avec le chapitre sur les « Safe zones » ou « Zones inviolables ». (Voir Article 2). Ce refus peut être exprimé verbalement ou par le comportement. C'est à dire par le refus de baisser son arme de façon délibéré, le fait de se mettre en position de tir, de menacer avec une arme, ou toute tentative de fuite en véhicule à partir du moment ou plusieurs actions ont été effectuées pour arrêter ce dernier (Oral, Conduite agressive, Klaxon...).

Encore une fois, il est important que vous puissiez juger vous-même de la situation, et que vous fassiez preuve de bonne foi et de fairplay (Ça arrive des fois les bugs de micro, mais personne n'est dupe).

  • Vous pouvez lui prendre la totalité de sa cargaison, son véhicule et son Équipement voir l’abattre si elle représente une menace. Si vous souhaitez braquer votre cible, vous devez impérativement lui parler, de ce fait vous devez être à portée de voix et vous rendre visible auprès de votre cible.

Règles de braquage générales :

  •  Les braqueurs doivent forcément avoir une unité au sol (véhicule), pour braquer un individu. Les braquages en hélicoptère sont donc interdits.
  • Le vol des tenues de la gendarmerie ou de l'armée est interdit, le vol de la trousse à outils est cependant autorisé. (Les actions Ripoux sont Interdites donc aucune tenue de ce type n’a à être portée côté rebelle).
  • Il est interdit de braquer une maison sans que son propriétaire soit présent et menotté sur les lieux pendant le cambriolage. Vous devez donc suivre la personne jusqu'à sa maison et le capturer avant de pouvoir le cambrioler. Il est interdit de cambrioler une maison en safezone. Il est interdit de demander à une personne la position de sa maison.
  •  Les activités de Ripoux sont strictement interdites sur le serveur (gendarmes ou militaires corrompus). La non dénonciation de ses activités seront également sanctionnées.
  •  Dans le cadre d’un braquage ou d’un enlèvement, vous ne pouvez pas tuer vos victimes tant qu’elles coopèrent et qu’aucune histoire RP n’existe entre vous ou vos deux groupes. Dans le cadre d’une histoire RP il vous faudra quand même une raison valable.
  • Il est interdit d'avoir plus d'un véhicule armé sur un théâtre d'opération par famille.
  • Il est autorisé de crocheter un véhicule inoccupé ou abandonné pour le revendre dans une zone illégale, tant que ce dernier est hors safe-zone ou hors inviolable. Le propriétaire est responsable de son véhicule et de ce qu'il en fait.

 


Article 6 - Banque
  1. Pour pouvoir braquer une banque, il faut la présence sur l'île d'au moins 12 membres du gouvernement (Armée + Gendarmerie).
  2.  La zone d'action de la banque pour entamer le combat est de 2 km de rayon autour de pyrgos. Au-delà, un tir de sommation devra être effectué. Cette zone ne compte plus à partir du premier tir engagé, à vous de communiquer rapidement.

  3. Chaque lingot rapporte 250.000 €

  4. Pour recevoir l'argent des lingots il faut contacter un chef de section pour qu'il valide les lingots, si aucun n'est disponible il faut un Screenshot : du coffre des camions à la zone illégale, et un des gendarmes et modérateurs disponibles pour qu'ils puissent confirmer la banque.

  5. Une seule banque est possible par reboot.

  6.  L’action de “la banque” se termine aux vendeurs de la zone illégale à partir du moment où la zone est sécurisé (évidemment les joueurs “planqués” ne seront pas pris en compte).
    Attention l’action de la banque et l’action de son convoi vers la zone illégales seront considérés comme différente, cependant, le retour sur zone reste interdit.

  7. L'utilisation d'otages lors d'un braquage de banque est interdit.
  8.  Si une prise d’otage et un raid sur une banque sont en cours en même temps, la prise d’otage aura pour obligation de laisser les forces de l’ordre gérer le l’action de la banque en priorité.

 


Article 7 - Prises d'otage  
 
  1.  Il doit y avoir un minimum de 7 membres des forces de l’ordre connectés ayant un grade supérieur à recrue si le négociateur doit être un membre des forces de l’ordre.
  2.  Le prix sera négocié directement par un négociateur (Selon l'importance de l'otage). Vous ne pourrez demander une rançon que sur deux otages.
  3. Les rebelles ayant pris des otages disposent d’un délai de 30 minutes dans lequel ils peuvent avertir les forces de l’ordre ou le groupe opposé pour déclencher l'événement, dans le cas contraire, l’otage devra être relâché en vie.
  4. Lors des prises d’otages, le négociateur ne peut pas être pris en otage avec son pilote ou la personne désignée pour l’escorter.
  5. Le négociateur doit toujours être en contact avec ses collègues, il doit donc toujours rester en possession de sa radio.
  6. Le groupe victime fera tout pour sauver la vie de l’otage, ils viendront donc forcément négocier pour sauver sa vie, vous ne pourrez pas leur demander de partir ni exiger d’eux qu’ils ne viennent pas armés. De plus, vous devrez prêter attention aux arguments de votre adversaire lors des négociations, il est très mal avisé de tuer un otage si vous êtes encerclés.
  7. Les transferts de fonds sont interdits via un ATM, uniquement transfert direct du négociateur aux preneurs d’otages.
  8. Lorsque vous prenez un civil ou un rebelle en otage en aucun cas vous ne pouvez lui demander de sortir de l’argent de l’ATM.
  9. Si l'otage doit sortir de la zone pour une raison non RP (déconnexion), prévenez le groupe opposé et il sera toujours considéré comme présent lors de la prise d'otage.
  10. Ne pas faire une prise d’otage dans une safe zone ou zone inviolable.
  11. Il est interdit de sécuriser l'argent de la prise d'otage dans une zone inviolable.
  12. Si personne ne veut payer de rançon, vous êtes en droit d'appliquer les règles de non-coopération et d'abattre l'otage.
  13. Si personne n'est présent pour payer la rançon (Ça arrive), vous vous devez de relâcher l'otage dans une zone viable (En ville par exemple, pas sur une île) au plus vite, et lui rendre ses moyens de communication.
  14. Ne pas avoir d'otages « Fictifs », c'est à dire qui n’existe pas, ou avoir un complice en otage.
Article 8 : Raids et attaques spontanées  
 

 Les familles rebelles et hauts bandits ont la possibilité d'effectuer un raid sur les commissariats et les QG d'entreprises.

Actuellement, les lieux suivants sont raidables :

  • Les commissariats à l'exception de celui de Kavala
  • Base de l'Orpaillage Sky Face [O.S.F]
  • Base de la Diamond Company [D.C]
  • Base de la OIL Company [OIL]
  • Base de l’Altis Private Security [A.P.S]
  • Concessionnaire de luxe Vikatchev Car [VCE]

 - Un raid se déclenche sous forme d'événement, et pour cela vous devrez contacter les membres de l'équipe que vous souhaitez raid.

Quelques règles générales

  • Le déclenchement d'un raid doit être validé par un membre de la modération.
  • L'équipe attaquante devra laisser 10 minutes de préparation à l'équipe adverse.
  • Un modérateur avertira l'ensemble du serveur du déclenchement du raid.
  • Pour un commissariat, il doit y avoir au moins 10 membres connectés, avec la présence d'au moins deux haut gradés. L'Armée est autorisée à intervenir.
  •  Lors d'un raid sur une concession, les braqueurs pourront réclamer des véhicules à l'entreprise pour un maximum de 20 millions prix usine.
  •  Pour une entreprise, l’équipe attaquée doit avoir aux moins 1 membre de l’entreprise connecté pour donner les clefs des entrepôts (celui-ci devra être menotté pour être dans l’obligation de les donner) et d’au moins 20 membres des forces de l’ordre connectés et la présence d’un haut gradé gendarmerie ou militaire. La Gendarmerie, l'armée et la GSIA sont autorisé à intervenir. Seulement les membres de l’entreprise peuvent refuser la participation d’une des forces gouvernementales.

Attaques spontanées :

Dans le cas où le raid s'inscrit dans la continuité directe (moins de 10 minute entre la fin de l'action initiale, et le début du raid) d'une action RP, les règles de raid peuvent être ignorées et les joueurs attaquants devront simplement avertir l'équipe adverse qu'elle fait l'objet d'une attaque.

Cependant, si c’est le siège d’une entreprise qui est visé, il faudra quand même les 20 membres des forces de l’ordre connectés.

 

Article 9 : Usage des armes

 
 

Si vous estimez que vous possédez une raison valable de porter atteinte à la vie d’un autre joueur, il vous faudra respecter les conditions d’usage des armes et appliquer l’une des deux sommations suivantes : 

Sommation Verbale

 

Tir de sommation

·         Avant de faire usage de votre arme dans le but d'atteindre à la vie d'autrui, vous vous devez d'exprimer clairement vos intentions. Dans le cas ou votre cible ne coopère pas vous êtes autorisés à faire usage de votre arme. Vous ne pouvez pas tuer une personne qui vous annonce CLAIREMENT ses intentions de négocier.

 

·         Vous effectuez un tir de sommation en l'air afin de faire comprendre que vous êtes armés, si la personne ne montre aucun signe de coopération rapide (il faudra leur laisser le temps de réagir), vous êtes autorisé à effectuer un tir létal. Prenez note qu'un tir de sommation rend possible une réponse létale. Soyez donc sur vos gardes, cette méthode est à utiliser à vos risques et périls.

 Les agressions physiques :

Ne nécessitent pas de sommations.Celles-ci rendent aussi possible une réponse musclée et létale : Frapper un individu, le menotter, le voler en font partie.

 

Article 10 : Services Publics  
 
  1. Il est strictement interdit de prendre en otage, braquer, tué un agent de la DIR ou des pompiers, cela comprend les vols de tenues, les vols de véhicules, et le vol de matériel.
  2. En cas de déclenchement d’une situation de combat, les militaires de la Gendarmerie et de l’Armée d’Altis disposent de l’autorité supérieure, les civils, pompiers, et dépanneurs doivent se soumettre à leur autorité, sous peine d’être accusés de “troll” et seront sanctionnés.
  3. Il est interdit d'empêcher un agent du service public d'effectuer son travail (Extinction des feux, réanimation, mise en fourrière, réparation de véhicule, ...).
  4. Les médecins sont dans l’obligation de porter secours à toutes personnes leur demandant leur aide, sauf si leur propre vie est en péril, ils ne sont donc pas autorisés à intervenir en zone de combat et devront évacuer la zone au plus vite.
  5. Les membres du service public ne sont pas autorisés à se rendre sur une opération à caractère militaire : Gendarmerie, Armée ou Rebelle, sans y avoir été appelés.
  6. Le paiement des amendes imposées par la gendarmerie est obligatoire s'il respecte le tableau des amendes.

 

Article 11 : Teamspeak  
 
  1. Pas d'insultes, de racisme, ou toutes autres formes de discriminations.
  2.  Le Meta gaming est lourdement sanctionnable, toute information concernant votre situation in game diffusée par un autre moyen que la radio, le téléphone ou le vocal “task force” sont interdites (uniquement la fréquence radio est tolérée via le chat groupe ingame).
  3. Tout logiciel de communication vocal ou écrit en dehors de notre Teamspeak est interdit pendant que vous êtes connecté sur le serveur Arma.
  4. La diffusion de musique sur le jeu est tolérée à partir du moment où elle ne perturbe pas l'expérience de jeu des autres joueurs. Assurez-vous d'être isolés.
  5. Interdiction d'utiliser Overwolf afin d'éviter le Metagaming.

Votre aventure commence ici